Thijs Verbeek, graphiste néerlandais a conçu un ouvrage assez original. C’est dans le cadre d’un festival de musique et d’art que ce projet a vu le jour. Le principe ? Regrouper 20 textes qui ont été interdits ou brûlés à un moment et les faire apparaître de façon subtile.

La publication, imprimée entièrement en noir et blanc, se compose de 404 pages contenant des fragments des 20 livres. Les raisons pour lesquelles les gens brûlent ou interdisent un certain livre sont aussi diverses que les livres eux-mêmes : Les Versets sataniques ont été brûlés par les musulmans parce qu’ils les considèrent blasphématoires, les Aventures d’Alice au pays des merveilles ont été interdites en Chine parce qu’elles contiennent des animaux parlants, Animal Farm (encore plus d’animaux parlants) a été interdit en Union soviétique parce que l’histoire est une parodie du régime stalinien, Harry Potter a été brûlé plusieurs fois par des chrétiens américains qui pensent que les histoires sur les sorciers empoisonnent l’âme de leurs enfants.

Les pages du livre ont une reliure japonaise, ce qui signifie qu’il y a un intérieur et un extérieur pour les pages. À l’extérieur des pages, tous les fragments sont représentés sous la forme d’un alphabet codé n’existant que sous forme de carrés de différentes nuances de gris : la lettre A étant la nuance la plus claire, et Z la plus foncée. Pour lire le texte proprement dit, les pages doivent être déchirées. De cette façon, le livre révèle quels textes ont été lus et lesquels ne l’ont pas été.

On peut voir ci-dessous un exemple du texte codé, et ensuite, une fois la reliure déchirée, du texte révélé ! À noté que le folio n’est pas linéaire, il est propre à chaque type de texte.

Dommage qu’il ne s’agisse que d’un livre unique, l’idée est excellente ! Bravo à Thijs pour son travail sur la typo.

Categories: Black Friday Livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *