Le très talentueux David Pearson, a réalisé une série de couvertures pour Ryu Murakami chez Pushkin Press.

Même si les couvertures ont toute une valeur ajoutée, je ne vois aucun lien visuel entre ces quatre couvertures… J’ai cru un moment que c’était la typo, mais cela ne marcherait (et encore) que pour deux d’entre elles. J’avoue ne pas trop savoir où a voulu en venir l’éditeur en sortant des visuels si différents. Je vais essayer d’en savoir plus auprès de Pearson !

Mise à jour de l’article le 28 juin à 17:50

Après avoir pris contact avec David Pearson, j’en sais un peu plus sur cette « collection ». En fait il n’a pas pensé ces ouvrages comme un ensemble, il n’y a pas spécialement donc de lien entre eux. Afin d’expliquer ça, il me dit qu’il a travaillé sur les couvertures une par une (avec la promesse de s’occuper des prochaines). Cela a plus de sens de travailler au cas par cas, comme ça les couvertures peuvent avoir une vie en dehors de la collection. C’est vrai que comme David le fait remarquer, les fans de l’auteur achèteront les ouvrages sans se soucier de la cohérence entre les couvertures, il s’agit plutôt là d’une approche de graphiste.
Mais si on veut vraiment fouiller, il y a bien une mince relation entre ces créations, la grille utilisée par l’éditeur, pas forcément visible au premier coup d’oeil d’ailleurs…

 

Timothy’sBook(B)AW Timothy’sBook(B)AW Timothy’sBook(B)AW Timothy’sBook(B)AW

Categories: Collection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *