Le studio londonien La Boca fait à nouveau parler de lui (on en parlait ici) en réalisant une collection de quatre ouvrages de B.S. Johnson pour les éditions Picador. Interview avec Scott Bendall pour en savoir plus.
Booketing : Quel était le brief de Picador ?
Scott Bendall : Il apparaissait clairement dans le brief que les ouvrages devaient former une identité cohérente, même si le contenu de chaque couverture pouvait pas mal varier. Nous avons trouvé deux thèmes qui pouvaient unir les quatre bouquins, à savoir la distorsion du temps et la réorganisation de séquences et d’événements. Nous sommes donc parti de ce point là. Il a été suggéré que le style d’illustration qui sera choisit fonctionne aussi bien pour un livre que pour la collection complète.
B: Pouvez-vous me dire quelles ont été vos sources d’inspiration pour ce projet ?
SB : Bien qu’écrit par le même auteur, les sujets des différents romans varient beaucoup. Pour coller au brief, on s’est concentré sur l’idée du temps, parfois complètement, mais parfois de façon plus discrète. Chaque proposition de couverture a une « histoire » séparée. Par exemple, House Mother Normal, fait référence à l’infirmière en chef d’une maison de retraite. Chaque chapitre est dédié à un patient en particulier et le lecteur entre dans leurs têtes pour explorer leurs pensées et leurs mémoires. Les chapitres sont ordonnés de façon graduelle quant à la sénilité des personnages, donc on commence avec une personne relativement saine, qui devient petit à petit sénile au fil de l’avancement des chapitres. Les souvenirs et les histoires de ces personnages deviennent de plus en plus « élastiques » et vagues, c’est ce que nous avons représenté sur la couverture, la déformation de la tête.
B : En quoi d’après-vous vos visuels sont cohérents par rapport aux romans ?

SB : Les intrigues ont un certain humour noir, c’est pourquoi nous avons joué avec une combinaison de couleur flashy afin de contraster avec la noirceur des contenus. Nous essayons toujours de créer une intrigue sur les couvertures pour commencer, et nous espérons qu’elles prendront sens au fur et à mesure de l’expérience de lecture. Les romans sont assez expérimentaux dans leur construction, c’est pourquoi nous avons joué légèrement avec une imagerie qui n’est pas forcément compréhensible au premier abord.

Une collection originale, avec des couleurs et des motifs que l’on a pas l’habitude de voir. C’est également très agréable de se rendre compte qu’il y a une vraie réflexion derrière ces créations. L’exemple de House Mother Normal est ma foi très intéressant et tout à fait réussi. Merci à Scott pour ces commentaires pertinents et bravo à La Boca.
Categories: Collection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *