Il paraitrait qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Bon, ici, c’est bien souvent le contraire, pour ne pas dire la marque de fabrique. Mais, lorsque Thijs Biersteker, designer hollandais de l’agence Moore s’intéresse à la question, attention les yeux !

Afin d’éviter tout jugement de couverture, il a eu une idée simple. Si vous jugez, positivement ou négativement la couverture de son livre, il ne s’ouvrira pas. Oui, mais comment ça se passe ?

works

Une caméra intégrée dans la couv et un système de reconnaissance faciale scannent le vissage du lecteur, si son expression est neutre, le cadenas en bas à droite de la couverture se détache et à vous le prototype du Art Directors Club Netherlands annual.

ac1a0ef4-ce92-483c-8765-56068655caae-811x1020 813bea9f-0d3e-4aab-9985-a86358f31988-811x1020

Le but de Thijs était de nous faire passer un message, de laisser une chance à un livre dont la couverture pourrait nous rendre sceptique. Il explique très bien tout ça et en fait même une démonstration dans cette vidéo.

 

Categories: Livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *